Antoine Norberti

Antoine Norberti

Fonction: Acteur

Antoine a un poil torsadé d’1 km de long au creux de la main et ne veut pas faire sa présentation, alors je vais vous dire tout ce que je sais de lui ; même ce qu’il n’aurait peut-être pas envie que vous sachiez...

           La vérité. Rien que la vérité. Je le jure.


CHAPITRE I

Antoine est né à Troyes, dans le crépuscule de L’Aube. Il affiche très vite d’étranges symptômes qui lui vaudront de passer son enfance sous les loupes du CNRS, où l’on se laisse penser à une intrusion extraterrestre, dont un cas avait été observé quelques années plus tôt, dans la même région, et qui affichait des originalités similaires. (Au terme d’une longue et minutieuse enquête, on avait pu affirmer qu’un Visiteur de l’espace s’était introduit dans un acte sexuel terrien sous les traits d’une capote anglaise et avait fécondé l’ovule concerné de sa plutonienne semence.)


Parmi les symptômes sus-évoqués, le plus remarquable reste certainement une anomalie de croissance, qui voit les différentes parties du corps d’Antoine évoluer séparément sans aucun souci de proportion. La partie basse, par exemple, présente un énorme potentiel musculaire, mais la nature décide d’en arrêter l’allongement aux alentours de ses 6 ans, ce qui fit qu’aujourd’hui, Antoine chausse du 29 et marche sur des jambes de 50 centimètres, avec les quadriceps de Jonah Lomu, le cul de Serena Williams et les mollets de Schwarzie comme on peut les voirs dans “Jumeaux”. A l’inverse, la partie haute de ce même squelette grandit encore aujourd’hui, tirant inlassablement sur ce qui a toujours moins ressemblé à un torse humain qu’à un tire-bouchon à double levier recouvert de peau de saucisse. (Prochainement ici: un dessin.)


Une autre partie du corps d’Antoine mérite qu’on lui dédie quelques lignes, il s’agit de sa Teub. En effet, cette dernière occupe très tôt une place éminente dans l’existence de notre ami puisque dès la crèche, ses camarades parlent de lui comme du “Cheval de Troyes”. Antoine “souffre” en fait du syndrome d’ “Idéal du Gonzo”, une hypertrophie génitale dont il chante parfois la douleur ou la dignité en hennissant par la fenêtre. Ladite teub est aujourd’hui chargée d’histoire, mais nous n’en exposeront ici qu’un extrait afin de montrer comme le titre de Cheval de Troyes seyait doublement bien à notre ami...
On est en 2001 à Barcelone. Antoine est passionné d’architecture et vient étudier le travail de Gaudi. Je plaisante, il est là pour le Salon du Porno. Il adore le porno. Tout comme cette jeune Athénienne qu’il va y rencontrer... Elle s’appelle Herpès ; elle est marchande de champignons à la grecque. Il ne faudra pas longtemps avant qu’elle ne s’affale sous le charme indéfinissable de notre copain... Mais celui-ci ne tombera pas amoureux de celle-là, elle est trop moche.
Herpès invite tout de même Antoine à la raccompagner à Athènes pour faire la fêta. Antoine accepte, croyant que “fêta” veut dire “fête”, en espagnol. Il s’y voit déjà, à faire de la lutte tout nu avec des inconnus, entre deux tournois de pétanque au Ouzo...
Athènes. Les y voilà tous les deux. Aucune fiesta en vue ; et il n’en y aura pas. Que du fromage et des olives noires. Et même si notre ami aime le fromage et les olives, l’ennui le gagne rapidement. Il prend son billet retour. Le “Cheval de Troyes” repart au grand galop, en prem’s. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il emmène du monde... oui! Des grecs se sont cachés sous la peau de sa Teub. La rumeur avait en effet circulé qu’un Troyen s’était invité chez eux. Ils sautèrent donc sur l’occasion de rendre hommage à la victoire dont leurs ancêtres avait écrasé d’autres Troyens que l’on sait quelques 3200 ans plus tôt. Seulement, entre temps, ailleurs, un inconnu s’était démerdé pour que tous les chemins mènent à Rome... sans se douter de rien, Antoine et ses clandestins se dirigeaient vers l’auguste capitale...


           A suivre...